De la question du baptême d'un enfant conçu par des parents homosexuels

bapteme05

Reçu ce message sur Facebook:

Bonjour Monsieur,
Je suis la maman d'un jeune homme homosexuel. J'ai lu votre livre qui m'a beaucoup réconfortée. Mon fils vient d'être papa d'un petit garçon qui a 15 jours. Son histoire est la même que la votre. Ce bébé a été conçu avec une jeune fille lesbienne. Après trois longues années de réflexion ils ont mis leur (projet) en route. Ils sont fous de joie et moi aussi. Le gros souci c'est qu'il veulent le baptiser à l'église étant catholiques tous les deux et croyants. Comment faire pour trouver un prêtre qui acceptera de les accueillir. Cà me parait très difficile. C'est pourquoi je m'autorise à m'adresser à vous, afin d'avoir peut- être des informations car c'est très importants pour eux.
Je vous remercie de bien vouloir me répondre et encore merci pour votre livre . Bien cordialement.

Voici la réponse que j'ai faite à cette dame:

Chère Madame,

Merci de votre message touchant et de vos gentils mots sur mon livre. Si cette lecture vous a réconfortée, j'en suis le premier heureux, car c'était l'un des motifs pour lesquels je tenais à écrire notre aventure de vie.

Tout d'abord, transmettez mes félicitations les plus chaleureuses à votre fils, à votre petit-fils et à la maman de celui-ci. Vous voilà donc grand-maman et votre rôle sera essentiel auprès de ce petit bonhomme. Je le constate avec mes propres parents, qui m'ont soutenu et me soutiennent toujours dans l'éducation de ma petite princesse.

Roxane aura bientôt quatre ans et aucun nuage n'est venu assombrir son chemin. Tout se passe superbement bien, car sa maman et moi respectons l'accord moral que nous avons conclu. Si j'ai un conseil à donner à votre fils et à la mère de votre petit-fils, c'est de ne jamais trahir leur accord de départ et de respecter ce contrat qu'ils ont passé. Ils sont maintenant responsables d'un enfant. Le plus beau cadeau qu'ils puissent lui faire est de lui donner la chance d'avoir un papa et une maman qui se respectent et s'allient pour lui donner la meilleure des éducations et surtout, plus que tout, un amour infini.

Maintenant, pour répondre à votre question sur le baptême, je crois que votre appréhension est peut-être prématurée. Comme je l'ai écrit dans le chapitre qui est consacré à ce sujet, j'avais aussi peur d'un éventuel refus quand j'ai contacté le curé qui a baptisé Roxane. Et ce dernier, quand je lui ai conté les circonstances de la naissance de ma fille, a répondu: "Pourquoi ne lui donnerais-je pas le baptême? Elle est un enfant de Dieu comme les autres".

Il avait totalement raison.

Si sur votre chemin se trouve un homme d'église qui refuse le baptême à un enfant pour le simple motif qu'il a été conçu par un homme et une femme homosexuels, ne vous découragez pas. Il n'est pas représentatif de tous les prêtres. Essayez auprès d'un autre. Mais à mes yeux, il ne devrait pas y avoir de problème. Sinon, ce serait un vrai scandale.

J'imagine que la France, en tant que fille aînée de l'Eglise, est peut-être plus conservatrice sur ce point-là par rapport à la Suisse (qui est majoritairement protestante). Mais pas au point de refuser le baptême à un enfant.

Donc, reprenez confiance. Et j'espère très sincèrement que dans quelques temps vous m'écrirez un petit mot pour me dire que votre petit-fils a reçu le premier sacrement de sa vie chrétienne sans la moindre difficulté.

Tout de bon à vous et cordiaux saluts !

Pascal Pellegrino